Créer un site internet

Boulazac - ASSAC

 Pour ce 5 ème tour de coupe d'aquitaine, l'équipe première de l'ASSAC faisait le cours déplacement vers Boulazac (équipe de promotion de 1ère division).

Dés l'entame de match l'ASSAC débutait de la plus mauvaise des façons en encaissant un but sur le premier centre des locaux, renvoyé plein axe par la défense, et repris de volé par le numéro 10 adverse qui n'était pas géné par le marquage...

Malgré cela l'ASSAC essayait de produire du jeu, mais le manque de mouvement ne le permettait pas. Boulazac ne produisant pas de jeu, ils n'essayaient que de mettre de long ballons dans le dos de la défense, mais sans réussite.

Les 2 équipes regagnaient les vestiaires sur ce score flatteur de 1 à 0 pour Boulazac.

La seconde période démarrait avec de bien meilleures intentions de jeu pour l'ASSAC, mais les attaquants se heurtaient au gardien adverse (Pascal GOMES). L'ASSAC avait la main mise sur le jeu, et l'adversaire n'arrivait pas à sortir une seule fois de son camp. L'ASSAC continuait son pressing et tentait sa chance sur des frappes de Guillaume LABRUE, Acacio FILIPE ou Jonathan BOUCHARDIE. C'est sur une action collective que Jonathan BOUCHARDIE réussissait à centrer en retrait pour Sébastien PATEYTAS, qui ajustait avec sang froid un ballon placé à mi hauteur à ras du poteau. On était alors à la fin du temps réglementaire.

On croyait le plus dur fait, mais c'était sans compter sur les nombreuses minutes de temps additionnel, dues à d'incalculables arrêts de jeu pendant lesquels les locaux cherchaient par tout les moyens à gagner du temps. Face à une équipe de BOULAZAC qui ne produit pas de jeu et dont sa seule arme ne pouvait être que de longs ballons de contre, l'ASSAC n'a pas réussi à forcer la décision.

C'est alors qu'à la 97ème minute, alors que BOULAZAC venait pour la deuxième fois du match dans le camp adverse, que la défense se faisait prendre sur un centre au deuxième poteau, l'attaquant libre de tout marquage reprenait victorieusement du plat du pied.

Bilan du match, 2 tirs cadrés pour BOULAZAC et 2 buts, contre plus d'une heure dans le camp adverse pour l'ASSAC et un seul but.A déplorer, le nombre de cartons trop nombreux depuis le début de saison, car les premiers suspendus vont commencer à arriver et pénaliseront non seulement l'équipe première mais surtout tout le club.

Chacun devra faire son auto-critique, et présenter une autre copie la semaine prochaine dans un match très difficile qui nous attend à MONTESQUIEU.

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×