Créer un site internet

La A ramène 2 points

 

  Virazeil     0 - 0     ASSAC A

 

 

Ce déplacement en lot et garonne s'annoncait compliqué, face à un adversaire invaincu sur sa pelouse, et qui plus est avec 2 suspendus et 2 bléssés. Néanmoins, on espérait voir le même visage que la semaine dernière face à PRIGONRIEUX, mais c'était sans compter sans un nouveau coup du sort, car au bout de 15mn Jonathan BOUCHARDIE se blessait, et devait céder sa place. Un coup dur pour l'ASSAC, qui était obligé de réorganiser l'équipe, et de jouer avec un seul attaquant. Malgré cela, le jeu allait d'un camp à l'autre, sans qu'il n'y ait de véritables occasions. Les locaux se montraient nerveux, et faisaient des fautes grossières qui obligèrent l'arbitre à sortir rapidement les premiers cartons. Pas de réelles occasions, dans cette première période, mais le jeu est assez soutenu, et les 2 blocs défensifs prennent le dessus.

En seconde période, l'ASSAC commence à faire reculer les locaux, et Renaud CHERAVOLA, ainsi que Guillaume sont à 2 doigts d'ouvrir le score. Sur un rush de 80m, avec quelques belles combinaisons, Mathieu FRAISSE se retrouve face au gardien et son tir est repoussé par celui-ci, avant que les locaux ne se dégagent in-extrémis. Ensuite c'est au tour de Renaud CHERAVOLA de faire le décalage, et de centrer dans la surface pour Guillaume LABRUE qui frappe mais le ballon est contré par un pied lot et garonnais. Sur un long ballon de Virazeil, leur attaquant contrôle la balle à 25m du but et frappe seul face à Jérémy PECHON, qui nous fait une parade comme il sait les faire. L'ASSAC pousse en contre, mais n'arrive pas à trouver la faille. On se dirige tout droit vers un 0 à 0 , quand à la 89ème minute, sur un déboulé, Renaud CHERAVOLA arrive dans la surface à l'angle des 6 mètres, et au moment d'armer sa frappe, il se fait faucher par derrière par le défenseur de Virazeil. L'arbitre siffle, on croit tous au pénalty !!! mais finalement, l'arbitre accorde un coup-franc pour Virazeil, en prétextant d'une simulation de Renaud, et qui prend de plus, un carton jaune pour "soi-disant" simulation. De quoi rester sans voix, car lorsqu'on est à 6 mètres du but, on a plutôt intéret a frapper au but qu'à chercher d'obtenir un pénalty. L'arbitre sifflera la fin de la rencontre dans la foulée, et le score en restera là.

Au final, on pourra se satisfaire d'avoir ramenré 2 points, même si la victoire n'aurait pas été un hold-up... L'équipe aura été solide défensivement, et la blessure en début de match de Jonathan BOUCHARDIE, a sans nul doute changée la donne. On s' en contentera car on maintient l'écart avec notre adversaire du jour, l'ASSAC tentera de reprendre sa marche en avant dès le weekend prochain face à Boé, avec on l'espère des retours de blessure et de suspension.

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site